Voici ce que certains des plus grands Tigres disent au sujet de la progression d’Auburn au CWS.


Les chiffres étaient exaltants.

C’était comme si une attaque dirigée par Cam Newton, Gus Malzahn déchirait les adversaires de la SEC, mais ce n’était pas du football.

C’était le baseball.

Auburn a démarré si vite lundi que tout le monde a réussi à se qualifier pour la série mondiale College avant que la Caroline du Nord n’envoie un autre but.

Judd Ward a marqué un circuit de trois points pour souligner la première manche de l’équipe des Tigers, qui a étonné son hôte, Tar Heels, en route pour une victoire 14-7, assurant ainsi le premier voyage d’Auburn à Omaha depuis 1997.

L’attaque offensive a attiré l’attention des observateurs sportifs, mais pas plus que certains des plus célèbres alun d’Auburn.

Les Tigers (38-26) ont terminé avec le deuxième plus grand nombre de points dans une manche du tournoi de la NCAA, ce qui était plus que suffisant pour mériter le cinquième voyage du programme aux College World Series. Cependant, il a fallu près de trois heures avant qu’Auburn ne puisse enfin célébrer, alors que les Tigres se précipitaient de la pirogue à la finale et lançaient de l’eau en l’air avant un entassement à la ronde.

Auburn n’a pas l’air probable pour ce type de course, surtout après une mauvaise performance au Tournoi de la Conférence du Sud-Est. Mais les Tigers ont remporté les trois matchs de la semaine dernière à Atlanta Regional, dont une large tête de série numéro 3 et hôte, Georgia Tech, pour revenir dans les super-régionaux pour une deuxième saison de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *