Une victoire à domicile maintient les Kings au sommet de la ligue Mowi


Une victoire 2-1 de HOME de Kingussie sur Kyles Athletic a confirmé leur position au sommet du shinty Mowi Premiership, bien que leurs voisins, Newtonmore, se soient maintenus dans le tableau avec une victoire étonnamment proche de 3 à 2 sur leurs adversaires Kilmallie.

John Gibson, l’entraîneur de Kingussie, ne se laisse pas emporter par les pensées du succès de la Premier League à ce stade de la procédure. «Nous sommes encore à mi-parcours de cette compétition. Si nous sommes toujours dans cette position avec trois matches à jouer, je verrai peut-être les choses différemment. Nous sommes certainement allés dans des endroits difficiles, mais nous avons encore beaucoup d’endroits plus difficiles à parcourir. Nous sommes encore à un ou deux mauvais résultats de la mi-table. Il y a encore beaucoup de shinty à jouer.

La qualité du shinty dont parlait le responsable de Kingussie était évidente au Dell ce samedi. Les deux équipes étaient si bien égales qu’il a fallu quelques ajustements tactiques intelligents, ainsi que la part de bonne fortune dont toutes les équipes performantes ont besoin pour voir les Kings en sécurité sur la ligne avec les deux points.

Kingussie a certainement assez bien ouvert avec ses meneurs mobiles tentant d’attirer les défenseurs plus expérimentés de Kyles à l’arrière pour créer un espace pour la frappe. Cela a semblé avoir été un succès lors des brèves phases initiales, en particulier à la 12e minute lorsque l’équipe locale a pris l’avantage sur l’ailier Roddy Young.

Cela faisait suite à un travail soigné de la part du leader, Ruaraidh Anderson, qui avait récupéré un ballon poussé en avant par l’aile centrale Kieran Macpherson et s’était précipité pour engager les défenseurs de Kyles, mais son élan en avant était bloqué par le demi arrière Andy King. Cela a forcé le ballon à revenir dans la trajectoire de Young et sa frappe basse de 15 verges a été récupérée par le gardien de Kyles, John Whyte, qui a ouvert le score.

Après ce renversement rapide, la défense des Kyles, qui opérait un virage puissant aux côtés de King, est apparue et Kingussie a eu du mal à tirer parti de son avantage. Le match étant apparemment au tournant, le manager de Kyles, Dunky Kerr, a consolidé son milieu de terrain en transférant l’international Roddy Macdonald de la défense au centre du terrain et a fait venir l’ancien joueur de Newtonmore Paul MacArthur.

Aucun autre but encaissé avant la pause, cette action des Kyles commençait à changer la forme du match, à tel point que le patron des Kings, Gibson, renvoyait Savio Genini du banc des remplaçants pour donner plus de puissance à la place du jeune Liam Borthwick, qui retrouvait le devenir dur.

Ce changement tactique amena un deuxième but de Kingussie peu après la reprise, grâce à un coup franc bien travaillé pris par Ruaraidh Anderson, qui laissait à Genini assez d’espace pour battre Whyte avec un tir sous-performant qui trompait le gardien Kyles.

Le troisième but de Kingussie, qui aurait effectivement tué le match, a été évité peu de temps après, grâce à un superbe arrêt haut, réalisé par Whyte, qui a échappé à Young.

À partir de ce moment, cependant, Kyles est resté dans l’ascendant. Bien qu’ils aient été contrariés à plusieurs reprises, ils ont finalement dépassé le gardien de Kingussie, Rory MacGregor, en 64 minutes, grâce à une belle prise de la demi-attaquante Robbie Macleod, qui a ramené le score à 2-1.

En fin de compte, même si les visiteurs ont continué à faire pression, tout au long du dernier quart – ils n’ont en réalité perdu le ballon que pour la tentative de l’arbitre David Mitchell qui a échappé à l’arbitrage – Kingussie a pu conserver sa récompense. comme table-toppers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *