PetroGazz fait demi-tour dans Pacific Town


PetroGazz a perdu son élan, mais a repris beaucoup de forces pour repousser PacificTown-Army, 25-15, 20-25, 14-25, 25-13, 15-7 et se rapprocher de la deuxième place de demi-finale de la conférence ouverte de la Premier Volleyball League au gymnase emballé de l’Université de San Agustin à Iloilo hier.

Cai Baloaloa a tiré à mi-chemin avec des as à mi-chemin pour arrêter le rallye des Lady Troopers, puis Cherry Nunag a réussi deux tirs rapides pour mettre les Angels au bout de leurs possibilités et remporter le neuvième rang au total contre deux défaites.

La défaite a ramené les Lady Troopers à 6-6, resserrant encore la course pour les deux dernières places dans le jeu d’après-saison de la conférence principale de la ligue organisée par Sports Vision.

La victoire de PetroGazz a également ouvert la voie à Creamline, invaincue en 11 matches, pour assurer la première place en demi-finale, même dans l’éventualité où les Cool Smashers abandonneraient leurs cinq derniers matches, notamment contre les Choco Mucho Flying Titans disputés à l’heure actuelle.

PacificTown-Army a bien résisté après un premier échec en prenant les deux cadres suivants de manière emphatique, mais n’a pas réussi à terminer PetroGazz au quatrième quart, ce qui a vu les Anges s’organiser et dominer avec un superbe jeu d’attaque et de blocage.

PetroGazz a pris cinq des six premiers points dans la décision et lorsque les Lady Troopers ont répliqué en trois frappes consécutives, les Angels se sont tournés vers Nunag, qui a marqué sur le mauvais retour de l’armée, puis Baloaloa s’est jeté sur le but de leurs rivaux. réception de service pour marquer deux as.

Après que les deux équipes eurent changé de terrain, Royse Tubino avait brisé le sortilège de Lady Troopers par un tir croisé mais Nunag avait frappé un autre coup et Jovielyn Prado avait ajouté un but après que les Angels avaient tenté de garder le ballon en jeu alors que les champions de la Conférence Renforcée fonçaient 12-5 renflement aidé par la longue attaque de Tubino.

  Nunag, faisant ce qu’elle fait de mieux, a ensuite réussi deux coups francs consécutifs avant que Relea Saet ne clôture le match sur un jeu 1-2 qui a surpris les Lady Troopers.

Pendant ce temps, l’action de la ligue revient à San Juan aujourd’hui (dimanche), alors que BanKo-Perlas et Air Force tentent de renforcer leurs campagnes respectives en demi-finale contre les Classiques du chef évincés et BaliPure, respectivement.

Les Perlas Spikers tentent de donner suite à leur série de défaites consécutives face aux Motolite le 28 septembre dernier contre les Red Spikers sans victoire à 16 heures, à la recherche de leur huitième victoire contre cinq défaites et de rester dans le Top 4 en direction de la cruciale phase de la double ronde éliminatoires de la ligue soutenue par Mikasa, Asics et KFC.

Les Jet Spikers, d’autre part, tentent de rebondir après une défaite face à la puissante centrale Cool Smashers, la semaine dernière, qui a brisé son parcours de cinq matchs face aux Water Defenders à 14 heures.

Tout comme Classics du chef (0-14), Balipure est sorti de la course avec une fiche de 3-10, mais les deux équipes devraient tout mettre en œuvre pour jouer le rôle du spoilers en effectuant deux revirements.

Jeux aujourd’hui (Filoil Flying V Center, San Juan)

14h – Air Force vs BaliPure
16h – Classiques du chef vs BanKo-Perlas

AVERTISSEMENT DE COMMENTAIRE: Les commentaires des lecteurs publiés sur ce site Web ne sont en aucun cas approuvés par Manila Standard. Les commentaires sont des opinions de lecteurs de manilastandard.net qui exercent leur droit à la liberté d’expression et ne représentent pas nécessairement la position ou le point de vue de manilastandard.net. Tout en réservant le droit de cette publication de supprimer les commentaires jugés offensants, indécents ou incompatibles avec les normes éditoriales de Manila Standard, Manila Standard ne peut être tenue responsable des informations erronées publiées par les lecteurs dans cette section de commentaires.