LNH: Binnington brille à nouveau, les Blues en tête des Sharks pour égaliser la série


ST. LOUIS (AP) – Jordan Binnington a fait sauvegarde après sauvegarde afin de remporter une nouvelle victoire en séries et de faire l’histoire des équipes, pour les Blues.

Le gardien recrue a arrêté 29 lancers pour établir un record de franchise avec sa 10e victoire en séries éliminatoires cette année et St. Louis a battu les Sharks de San Jose 2-1 vendredi soir pour égaliser la finale de la Conférence de l’Ouest à deux matchs chacun.

"Il a été dynamique tout au long de l’année pour son premier match. Il a été récompensé par un oeuf de poule et a tout simplement pris le relais", a déclaré le défenseur des Blues Colton Parayko à Binnington. "C’était amusant à regarder.

"Il fait juste son truc."

Binnington a battu Brian Elliott (2016) et Roman Turek (2001) pour le plus grand nombre de victoires remportées par un gardien de but des Blues en une seule fois. Il est le 10e gardien de la recrue à avoir remporté au moins 10 matchs en une seule saison en séries éliminatoires de la ligue.

"C’est un grand honneur", a déclaré Binnington. "Évidemment, je m’amuse beaucoup à jouer ici avec cette équipe. Ils font un excellent travail. Ils ont des chances limitées ce soir. Ils ont joué un match complet et j’ai juste essayé de faire mon travail."

Tyler Bozak et Ivan Barbashev ont marqué lors de la première période pour les Blues, donnant à Binnington tous les points dont il avait besoin.

Tomas Hertl a marqué pour les Sharks et Martin Jones a effectué 20 arrêts.

Le cinquième match aura lieu à San Jose le dimanche.

Barbashev a donné une avance rapide aux Blues lorsque son tir a dévié du bâton de Gustav Nyquist et est entré dans le filet à seulement 35 secondes. Le contrôle de la hanche de Brent Burns par Alexander Steen derrière le filet des Sharks a créé un revirement qui a conduit à son premier objectif en séries éliminatoires.

Sept buts ont été marqués lors de la première minute des séries éliminatoires cette année, dont trois contre San Jose. C’est le nombre le plus élevé depuis que les Bruins de Boston en ont alloué quatre lors de la Coupe Stanley en 2011.

"Nous devons être plus prêts au début du match, c’est certain", a déclaré Jones. "Avec la fin du dernier match, nous aurions dû savoir comment ils allaient sortir et nous étions juste un peu plus décontractés au début du match."

Les Blues n’ont eu besoin que de 9 secondes pour convertir en avantage numérique alors que le tir de Bozak se frayait un chemin à travers plusieurs skates et dépassait Jones pour se porter à 2-0 avec 2:07 à faire dans le premier.

"Nous avons en quelque sorte insisté sur le fait que nous devions avoir plus de rondelles sur le réseau avec le trafic et que nous le faisions un peu trop passer autour de l’extérieur", a déclaré Bozak. "Très bon tir de Vlady (Tarasenko) et Patty (Maroon) ont eu un pourboire. Juste un palet lâche devant et j’ai eu un peu de chance qu’il se soit retrouvé sur mon bâton et soit entré."

San Jose a fait pencher la glace en sa faveur en deuxième période, mais Binnington a stoppé les 11 tirs dirigés par les Sharks. Burns avait la meilleure chance des Sharks, frappant la barre transversale avec environ trois minutes de la fin.

"Je pensais qu’ils étaient très forts en seconde période et qu’ils avaient évidemment un peu de temps en zone offensive contre nous", a déclaré l’entraîneur des Blues, Craig Berube. "Nous devons faire un meilleur travail en leur permettant de ne pas prendre le contrôle du jeu de cette façon. Je pensais que la deuxième période était trop reposante. Nous n’avons pas joué assez agressif en deuxième période."

Hertl a réussi un rebond à la maison après un tir frappé de Burns lors du deuxième jeu de puissance des Sharks à 6:48 de la troisième période pour réduire l’avance des Blues à 2-1. Le but a mis un terme à la série de 226 minutes (48 secondes) de San Jose dans le match 4s en séries éliminatoires après avoir été blanchi lors des deux premiers tours.

Jones a arrêté les 13 derniers lancers auxquels il a dû faire face pour garder les Sharks près de lui.

"Ce fut une première (période) difficile, évidemment", a déclaré Burns. "Après cela, je pense que nous nous sommes battus là-bas, que nous avions une belle apparence. Je pense que nous nous sommes améliorés. Nous devrons avoir mieux. C’est une excellente équipe là-bas. Je cherche toujours un solide 60, je pense."

FACE DANS LA FOULE

La star du football Becky Sauerbrunn était au match. L’équipe nationale américaine féminine a joué un match amical contre la Nouvelle-Zélande au stade Busch jeudi soir.

NOTES: Les Blues et les Sharks sont entrés dans la partie avec 42 points chacun en séries, le plus grand nombre dans la LNH. … Blues D Vince Dunn, qui a été touché au visage par une rondelle lors du troisième match, a été remplacé dans la formation par Carl Gunnarsson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *