Les Cajuns enferment les Eagles – Statesboro Herald


Comme d’habitude, une équipe courait sur le Stade Paulson en route pour une victoire samedi soir.

Mais cette équipe n’était pas Georgia Southern.

Louisiana-Lafayette a joué la manche pendant toute la nuit alors que l’attaque sur option de Georgia Southern n’a fait que tourner ses roues. À la fin de la soirée, les Ragin 'Cajuns ont remporté la victoire 37 à 37, laissant Georgia Southern sur une fiche de 1-3 et sur une tonne de travail à faire s’il veut atteindre nombre des objectifs fixés lui-même cette saison.

"Il est difficile de rester ici après avoir perdu à domicile", a déclaré l’entraîneur de GS Chad Lunsford lors de la conférence de presse d’après-match. «Nous savions que ce serait un match difficile et une bataille de 60 minutes. Et quand on voit (Lafayette) avoir un avantage de 14-3 au quatrième trimestre, eh bien, cela montre que nous n’avons pas fait ce que nous devions faire. "

Louisiana-Lafayette a contrôlé le dernier quart temps pour saler, mais a également eu son chemin pour la majorité du match.

Les Ragin ’Cajuns (4-1, 1-0 Sun Belt) ont amassé 440 verges d’offensive totale. Et alors qu’ils étaient sous la moyenne de leur saison sur le terrain, ils ont toujours devancé les Eagles (103, 0-1) par 50 verges et ont marqué quatre touchés au sol pour ajouter à leur total de leader national qui se situe maintenant à 22 pour la saison.

Georgia Southern a rapidement pris le retard, Lafayette n’ayant besoin que de cinq jeux pour amasser 75 verges au sol afin d’ouvrir le match. Les Eagles ont réduit l’écart à 7-6 grâce à deux buts de Tyler Bass au début du deuxième quart.

Les Cajuns ont prolongé leur avance sur un touché de 3 verges dirigé par Trey Ragas. C’était le premier des deux points marqués pour Ragas, qui totalisait 131 verges pour mener tous les rushers de la nuit.

Georgia Southern signait un autre but lorsque Logan Wright rentrait à quatre verges, mais ULL avait une avance de 17-13 à la mi-temps lorsque Stevie Artigue inscrivait un but de 25 verges à la fin du premier semestre.

Le quart-arrière ULL, Levi Lewis (11 sur 16, 165 verges, TD) a disputé un match à 24-13 lorsqu’il a tenté de gagner du temps en 4e et buts avant de retrouver Ja’Mar Bradley pour marquer à 1 mètre la grève.

J.D. King a marqué son premier touché pour Georgia Southern avec 15 secondes à faire au troisième quart et une conversion réussie a permis aux Eagles de se rapprocher, mais les Cajuns ont repoussé les limites.

ULL a répondu par un touché personnel – couronné par une course de 19 verges, Elija Mitchell – et tandis que le troisième but de Bass dans le match permettait aux Eagles de marquer un but en fin de match, les Cajuns ont claqué la porte lorsque Ragas a plongé. à partir d’un mètre avec un peu plus de deux minutes à jouer.

"Encore une fois, je regarde 14-3 au quatrième quart", a déclaré Lunsford. «L’un des points que nous examinons à chaque match est la manière dont nous finissons. Ce n’est pas ainsi que vous terminez un match contre une équipe qui a remporté le titre de champion du monde Sun Belt l’année dernière. C’est quelque chose que nous devons réparer.

Deux des marques de but des Eagles ont été mises en place par des échappés récupérées dans des bottines étouffées, et les Eagles ont pu remporter la bataille du revirement qui a souvent été un indicateur de succès.

Mais Georgia Southern a continué à lutter dans les zones rouges, échangeant des touchés pour des buts. Et bien que les Eagles aient réglé certaines pénalités qui leur ont fait mal cette saison en ne tirant que trois drapeaux samedi soir, ces pénalités sont arrivées à des moments particulièrement inopportuns et les problèmes persistants de mauvais clichés ont également contribué à faire dérailler quelques commandes.

Frapper le bouton de panique serait cliché – et probablement un peu prématuré – mais les vis commencent à se resserrer sur les Eagles.

Plusieurs des matchs les plus difficiles des Eagles sont encore à venir et constituent des compétitions sur route. À tout le moins, c’est une équipe de Georgia Southern qui s’attend à une défaite et la défaite de samedi signifie qu’il lui faudra au moins cinq victoires sur ses huit derniers matchs pour se qualifier pour les séries.

Les Eagles n’auront pas beaucoup de temps pour réfléchir car une semaine de courte durée les enverra à Mobile, en Alaska, pour un match jeudi soir contre le sud de l’Alabama, la semaine prochaine.

"Ce serait une erreur de ne pas regarder la cassette (tirée du jeu ULL) et de nous demander de nous concentrer sur ce que nous pouvons faire de mieux", a déclaré Lunsford. «Mais nous devons aussi passer directement à la semaine prochaine. Il n’y aura pas de jour férié. La prochaine réunion aura lieu dimanche. South Alabama est une équipe en pleine expansion à laquelle nous devons nous préparer si nous voulons remporter une victoire la semaine prochaine. ”