Démystifier les mythes: les services mobiles Huawei expliqués


Bien qu’il soit regrettable que Huawei ne peut pas utiliser Google Mobile Services en raison d’un différend commercial en cours entre deux des plus grandes économies du monde, un monde sans Google n’a pas ralenti le deuxième plus grand fournisseur Android sur le marché mondial.

Huawei est toujours en plein essor et continuera probablement de le faire. Son chiffre d’affaires a atteint 850 milliards de yens, soit environ 122 milliards de dollars en 2019, soit une amélioration de 18% par rapport à il y a deux ans. La société a expédié 240 millions de smartphones l’année dernière, soit 17% de plus qu’en 2018. Ce n’est rien de moins remarquable, compte tenu des restrictions imposées par le gouvernement américain.

VOIR AUSSI: Test du Huawei Mate 30 Pro: un compagnon idéal? et choix des éditeurs: les meilleurs téléphones qui nous ont impressionnés en 2019

Actuellement au centre de la stratégie commerciale du géant de la technologie, Services mobiles Huawei, qui est composé de produits comme AppGallery, Browser, Mobile Cloud, Theme, Music, Video et Assistant, entre autres. Pour accélérer la croissance de son écosystème, Huawei a investi 1 milliard de dollars dans son programme Shining Star, qui fournira des ressources de formation, d’innovation et de marketing aux développeurs d’applications et de services.

Le HMS n’est pas nouveau, mais il reste un foyer de perceptions erronées. Dans cet article, nous allons démystifier certains mythes courants sur l’écosystème de Huawei – des choses que nous avons lues dans les différents groupes Facebook auxquels nous appartenons.

Mythe 1: les services mobiles Huawei ne peuvent pas coexister avec la plate-forme logicielle de Google

HMS est similaire à Google Mobile Services, sauf qu’il a été développé exclusivement pour les appareils Huawei. Il peut coexister avec le logiciel Google et Android. En fait, HMS fonctionne avec GMS sur les versions internationales des téléphones et tablettes Huawei depuis environ deux ans déjà.

De plus, vous pouvez toujours installer des applications Android sur n’importe quel appareil exécutant les services mobiles Huawei, mais n’est pas fourni avec la boutique d’applications Google Play. Ni le Compagnon 30 ni Mate 30 Pro est livré préchargé avec Google Mobile Services, mais la plupart de nos applications Android préférées fonctionnent parfaitement sur les deux.

Huawei Mate 30 UI et capture d'écran des applications par Revu Philippines

Cet appareil Huawei Mate 30 n’est pas préchargé avec Google Mobile Services, mais la plupart de nos applications Android préférées fonctionnent parfaitement sur ce téléphone

Vous pouvez également utiliser la boutique d’applications AppGallery de Huawei pour télécharger des applications sans vous inscrire à des sites Web et des plates-formes tiers. Huawei indique qu’il existe déjà plus de 43000 applications disponibles dans l’écosystème HMS à la mi-2019.

L’AppGallery à elle seule a vu ses utilisateurs actifs mensuels grimper à 400 millions. Il s’agit de la troisième plus grande plateforme d’application au monde.

Mythe 2: Vous ne trouverez pas encore d’applications de qualité dans l’écosystème de Huawei

Contrairement à ce que vous pourriez entendre, HMS a de nombreuses applications de qualité. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des meilleures applications Android qui fonctionnent sur HMS, selon les données fournies par Huawei. Notez que la liste ne cesse de s’allonger, alors vérifiez régulièrement les mises à jour.

Autre chose: certaines de ces applications ne sont pas dans AppGallery, mais vous pouvez les obtenir à partir d’autres sources. Prenez, par exemple, Facebook, que vous pouvez télécharger directement depuis son site officiel. Une fois téléchargé, appuyez sur le fichier APK pour le charger sur votre appareil. Si c’est la première fois que vous installez un fichier APK sur votre téléphone ou votre tablette, vous devrez autoriser l’installation à partir de sources inconnues.

Jeux

  • Asphalt 9: Legends
  • Candy Crush Soda Saga
  • Mobile Legends: Bang Bang
  • PUBG Mobile
  • Paysages de mots

La photographie

  • Adobe Lightroom
  • Camera360
  • FaceApp
  • PicsArt Photo Editor
  • Snapseed

Achats

  • Amazon Shopping
  • Lazada
  • Shopee
  • Uniqlo
  • Zalora

Divertissement

  • Amazon Prime Video
  • HOOQ
  • iflix
  • Cinéma SM
  • Viu

Des médias sociaux

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Pinterest
  • TIC Tac

la communication

  • Facebook Messenger
  • Clavier SwiftKey
  • Viber
  • WeChat
  • WhatsApp
  • yahoo Mail

La musique

  • Musixmatch
  • Shazam
  • Spotify
  • Nous chantons

Productivité

  • Adobe Reader
  • CamScanner
  • Microsoft Office Mobile
  • OneDrive
  • Bureau WPS

La finance

  • BDO
  • Cashalo
  • GCash
  • PayMaya
  • Pay Pal

Mythe 3: le service de stockage en nuage de Huawei n’est pas bon

De moins en moins de smartphones ont un emplacement pour carte microSD de nos jours, donc le stockage dans le cloud est devenu une méthode de sauvegarde incontournable pour beaucoup, y compris nous. La solution cloud de Huawei est fiable, comparable en termes de prix au stockage Google, et a été intégrée à l’écosystème HMS pour permettre aux appareils de synchroniser, sauvegarder et restaurer facilement les données sur Android.

Il vous permet également de transférer des fichiers sur les appareils Huawei, ainsi que de stocker et d’accéder aux données en toute sécurité à l’aide de Cloud Drive. Et si vous travaillez sur un ordinateur de bureau, vous pouvez accéder au contenu à partir de n’importe quel navigateur sur cloud.huawei.com.

Stockage cloud Huawei Mate 30 Pro via Revu Philippines

Stockage cloud sur notre Huawei Mate 30 Pro

Avec un compte Huawei, vous pouvez enregistrer jusqu’à 5 Go d’images ou d’autres fichiers gratuitement, et vous pouvez acheter un espace de stockage supplémentaire jusqu’à 2 To à des prix raisonnables. Les nouveaux utilisateurs ont également droit à 50 Go de stockage gratuitement pendant les trois premiers mois.

Mythe 4: HMS n’a pas de service de paiement pour les achats intégrés

Huawei a récemment déployé son propre service de paiement au sein de ses produits. Il permet aux utilisateurs d’effectuer des paiements en utilisant leurs points Huawei et leurs cartes bancaires. C’est assez similaire au fonctionnement du système de paiement du Play Store sur les appareils Android, mais pour le moment, vous ne pouvez l’utiliser que pour payer de l’espace de stockage supplémentaire sur Huawei Cloud, des articles sur la boutique à thème et des transactions dans certaines applications.

LIRE AUSSI: Gagnez des téléphones, obtenez des cadeaux au 2e festival AppGallery de Huawei

Si vous êtes toujours sur le point de l’essayer, Huawei donne 50 points pour chaque application participante installée depuis l’AppGallery jusqu’au 31 janvier.

Cette offre généreuse vous rapportera 800 points (ce qui se traduit par P800, soit environ 15,78 $, si vous vivez aux Philippines) si vous téléchargez les 16 applications recommandées dans l’AppGallery, que vous êtes libre de dépenser comme bon vous semble. Nous vous recommandons de dépenser la majeure partie de celui-ci dans le stockage cloud – vous ne pouvez jamais avoir trop d’espace de sauvegarde sur votre appareil.

HMS est quelque chose à surveiller

Huawei a déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner les applications et services de Google sur les appareils mobiles. Mais le géant de la technologie a également montré qu’il pouvait maintenir le cap et même prospérer sans le Play Store et les applications Google de base comme Gmail et YouTube.

Quel que soit l’avenir de la société, nous sommes convaincus qu’elle continuera de développer et d’attirer davantage de développeurs dans son écosystème de services mobiles Huawei, qui s’est amélioré et a accompli tant de choses en si peu de temps. L’avenir est en effet brillant pour HMS, que Huawei décide ou non de migrer vers le sien HarmonyOS plate-forme logicielle ou continuer à utiliser Android open-source.

Journée des développeurs Huawei via Revu Philippines
Huawei Mobile Services s’est amélioré et a accompli tellement de choses en si peu de temps

En savoir plus sur cet auteur

Revu Team

Facebook Twitter

Alora Uy Guerrero et Ramon 'Monch' Lopez ont cumulé 26 ans d’expérience dans l’industrie de l’édition, ayant travaillé chez Yahoo, T3 / Techie, TV5, Mega, GadgetMatch et Gadgets. Ce site est leur projet passion. La dernière recrue de l’équipe est Nicole Batac, qui travaillait auparavant pour les magazines Speed ​​et 2nd Opinion.