Démystifier le "joueur typique:" Ce que les marques doivent savoir


Nous avons tous vu les statistiques: les industries du jeu et du sport se développent de jour en jour. Le nombre de personnes qui jouent à des jeux augmente, ce qui signifie que les marques démographiques «de type joueur» ne peuvent plus être commercialisées.

Comme ces consommateurs diffèrent tous par leurs choix de vie et leurs goûts d’achat, la grande question est: comment les marques atteignent-elles efficacement les joueurs??

Chaîne de médias a de nouvelles réponses à ce dilemme. Dans un rapport récent créé aux côtés de Tubular, l’éditeur social basé au Royaume-Uni a analysé les interactions entre le jeu, les médias sociaux et le style de vie des joueurs. Les résultats sont essentiels pour les marques qui souhaitent puiser dans ce type de contenu populaire et amener leur marketing vidéo – et leurs ventes – à un niveau supérieur.

Téléchargez le rapport complet de MediaChain ici

Voici trois points importants que les marques doivent savoir:

  • Les médias sociaux et la vidéo sont la clé de nouvelles découvertes. Media Chain a constaté que 78% des joueurs déclarent que les médias sociaux et la vidéo sont leur principale source d’informations sur les nouveaux titres.
  • Les joueurs sont tout sauf des habitants antisociaux des sous-sols. En fait, ils citent leurs amis comme l’influence la plus importante lors de la prise de décision.
  • Les joueurs de jeux vidéo ont de l’argent et savent où ils veulent le dépenser. Les joueurs de la génération Z sont 25% plus susceptibles de payer pour des vêtements de meilleure qualité, par exemple, tandis que les joueurs du millénaire et des joueurs plus âgés (âgés de 35 ans et plus) sont plus susceptibles de payer pour des aliments de meilleure qualité.

Laissez-nous plonger dans chacun d’eux plus en détail ci-dessous!

Les joueurs utilisent les médias sociaux et la vidéo pour découvrir de nouveaux titres

L’une des principales conclusions de Media Chain est que les joueurs interagissent fréquemment avec les médias sociaux et les plateformes vidéo rester connecté, en apprendre davantage sur les nouveaux jeux et prendre des décisions d’achat. Par exemple, environ un tiers des joueurs utilisent les réseaux sociaux pour commenter un achat ou laisser un commentaire.

YouTube et Facebook sont les deux plateformes les plus visitées par les joueurs interrogés, qui fournissent également une 43% un temps de veille plus élevé que les autres types d’utilisateurs de médias sociaux. Les joueurs ont indiqué que la valeur, la communauté et le contenu étaient les éléments les plus importants de leurs marques.

Mais méfiez-vous: 55% de tous les joueurs disent également que les marques essaient de vendre des articles qui ne pas se rapportent à eux tout en utilisant également un langage de jeu générique (par exemple, un verbiage cool et énervé qui, selon les marques, résonnera avec un joueur typique).

Les marques ont clairement du travail à faire. Pour commencer, non seulement ils doivent être sur les plateformes sur lesquelles ces consommateurs passent du temps, mais ils doivent également se familiariser avec, comprendre et parler directement de la culture du jeu et de ses nuances au lieu de faire des suppositions.

Les marques peuvent également se tourner vers des opportunités de contenu de marque avec des sociétés telles que GameByte, FragHero, UNILAD Gaming, etc. pour atteindre un public de joueurs. L’année dernière, par exemple, les éditeurs sociaux britanniques ont livré 28,4M vues sponsorisées sur Facebook uniquement pour des marques telles que Domino’s Pizza, Sega et Mountain Dew.

Un «joueur typique» est plus sympathique qu’un antisocial

L’image d’un joueur masculin vivant dans le sous-sol de sa mère qui passe des heures par jour à ne parler à personne est vraiment dépassée. En réalité, le jeu est plus social que jamais, car les plateformes en ligne sont devenues un nouveau moyen de se connecter avec des amis partageant les mêmes idées.

Par exemple, 52% des joueurs préfèrent jouer avec des amis qu’ils rencontrent à travers leurs jeux, tout en 34% des joueurs hardcore (définis comme ceux qui jouent plus de 20 heures par semaine) disent préférer les amis qu’ils ont rencontrés en ligne par rapport à ceux qu’ils connaissent dans la vie réelle.

Ces connexions construisent la forme ultime de confiance: 57% des joueurs recherchent des opinions sur les réseaux sociaux avant de finaliser un achat.

Les marques peuvent apprendre un élément clé de ce système: fournir les meilleurs produits ou services possibles à votre auditoire de joueurs, et elles le diront naturellement à leurs amis. Le marketing de bouche à oreille n’est peut-être pas la forme de vente la plus immédiate, mais dans le monde du jeu vidéo, c’est certainement l’une des plus puissantes.

Les joueurs ont un pouvoir d’achat spécifique et sélectif

Encore une fois, le stéréotype du joueur typique occupant un emploi peu rémunéré ou vivant sans emploi dans les sous-sols est faux. La vérité est beaucoup de joueurs gagnent bien leur argent et discernent où ils le dépensent.

Selon le rapport de Media Chain, les joueurs de base (ceux qui jouent environ 12 heures par semaine) risquent deux fois plus de gagnez plus de 35k £ par an, l’équivalent d’environ 45 000 $ par an aux États-Unis. Ce type de joueur est également deux fois plus susceptible de posséder ou d’acheter une propriété que les joueurs occasionnels, et plus susceptible de se restaurer, de partir en vacances, d’utiliser une technologie intelligente et de payer. pour les services de streaming.

Et, comme déjà mentionné ci-dessus, les joueurs de la génération Z et des joueurs du millénaire préfèrent dépenser leur argent dans différents domaines (vêtements de qualité ou aliments de qualité).

Bien que le rapport aborde d’autres données financières, il est clair qu’il existe de nombreuses possibilités de croisement pour les passionnés de jeux vidéo de l’industrie qui s’intéressent davantage aux jeux. Les marques peuvent atteindre ce bassin de joueurs de plus en plus diversifié grâce à des stratégies de parrainage ou de marketing intelligentes, comme cette discussion sponsorisée par le Dr. Pepper Overwatch et esports du site de nouvelles de jeux GameSpot:

Curieux d’en apprendre plus? Vous pouvez télécharger le rapport complet de MediaChain ici.

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *