«Complete Edition» et les commentaires de «Wordsweeper by POWGI», les nouveaux jeux arrivant aux archives d’arcade, etc. – TouchArcade


Bonjour, chers lecteurs, et bienvenue au SwitchArcade Round-Up du 12 août 2019. Aujourd’hui est un jour férié au Japon, et de nombreuses personnes sont effectivement absentes toute la semaine. Pas ce gars, cependant. Je suis ici pour vous livrer toutes les nouvelles les plus chaudes, toutes les nouveautés exceptionnelles, tous les… quoi? Il n’y a pas tout nouvelles versions? Presque non nouvelles? Hunh. Eh bien, j’ai trois commentaires à vous proposer, et bien sûr tout le matériel de vente habituel. Je suppose que nous devrons nous débrouiller avec ce que nous avons. Allons-y!

Nouvelles

«Flipper» et «Ski nautique» rejoindront la gamme des archives de l’arcade

Avec une sortie pratiquement toutes les semaines, les archives Arcade de Hamster sont dans un état quasi-perpétuel de révélations de nouveaux titres. Normalement, je ne les couvre pas parce qu’ils sont nombreux et que les jeux ont tendance à sortir assez rapidement, mais c’est une journée lente, alors nous y sommes. Les dernières confirmations sont venues via un livestream Famitsu qui s’est tenu au milieu de la semaine dernière. Nintendo Flipper et de Taito Ski nautique sera publié sur le commutateur à un moment donné dans un avenir relativement proche. Malheureusement, aucune date précise n’a été donnée. Ces deux titres ne sont pas ce que vous appelleriez des brûleurs de grange, mais ils sont assez amusants en petites rafales.

Avis

Subdivision Infinity DX (14,99 $)

Les jeux spatiaux couvrent vraiment toute la gamme en termes de complexité. C’est l’un des premiers thèmes explorés dans les jeux vidéo, bien que les premiers efforts n’aient pas été autre chose que de simples galeries de tir. Dans un sens, c’est principalement ce que Subdivision Infinity DX est aussi. Il y a beaucoup d’autres petites choses qui s’y rattachent, mais l’activité principale consiste à photographier des objets de formes et de tailles variées. Tous les frissons sans gravité des combats de chiens interstellaires, et très peu de travail administratif pour certains jeux de ce type. J’ai beaucoup apprécié le jeu sous sa forme mobile, et je l’aime toujours généralement ici. Je ne suis pas sûr que les améliorations compensent bien le prix trois fois plus élevé, mais c’est ce qu’il est.

Vous jouez le rôle d’un pilote qui se retrouve au-dessus de sa tête après avoir enquêté sur un signal de détresse. Vous vous retrouvez avec un compagnon de robot smart-aleck, et les choses ne cessent de s’aggraver au fur et à mesure que le jeu avance à travers une trentaine de missions principales. Mais vous allez probablement consulter le complot dès le début. Ce n’est pas très intéressant. Ce qui est intéressant, c’est d’aller dans l’espace et de tirer sur des méchants hostiles. C’est ce que vous allez faire, en gros, en vous détournant de temps en temps vers l’extraction et l’exploration spatiales. Vous gagnerez des ressources et du matériel pouvant être incorporés dans de nouvelles armes, des mises à niveau et même de nouveaux navires.

Le combat est très amusant, et pouvoir jouer avec des boutons le rend beaucoup plus facile. C’est là que le jeu brille de tous ses feux, car se tordre et se retourner dans l’espace et éliminer le nombre écrasant d’ennemis qui vous abattent se sentent vraiment bien. Votre habileté peut certes permettre de surmonter des obstacles, mais vous devrez éventuellement améliorer votre vaisseau et c’est là que les choses vont un peu de travers. La quantité de ressources que vous recevez ne correspond pas tout à fait à vos besoins, vous devrez donc passer un peu de temps sur les missions annexes. Ces missions secondaires sont la partie la moins amusante du jeu. Il est donc assez épuisant de devoir les répéter pour que votre équipement soit à la hauteur de vos attentes.

Malheureusement, cette version DX n’offre pas beaucoup plus que des visuels améliorés, et même assez maigres. Si vous recherchez un nouveau contenu substantiel ou un rééquilibrage sérieux pour atténuer les pics de difficulté, vous ne le trouverez pas ici. C’est en grande partie le même jeu que le mobile d’origine était, avec tout le bon et le mauvais que cela implique. C’est dommage car ce qui semblait être un accord à cinq dollars semble un peu mince pour quinze. La plupart des gens arriveront à la fin dans les cinq ou six heures qui suivent le match, et il n’ya pas beaucoup de valeur de rejouabilité ici.

Si vous recherchez simplement des sensations de tir à l’espace peu chères, Subdivision Infinity DX va certainement gratter les démangeaisons bien. C’est un joli jeu avec de bonnes commandes qui vous donne vraiment la sensation de vous battre dans l’espace. Si vous souhaitez suivre la difficulté croissante ou si vous souhaitez simplement profiter de tous les navires et armes disponibles et du manque de missions supplémentaires par rapport à l’original mobile, vous devrez occasionnellement vous lancer dans une mouture moins passionnante. signifie que la fête se termine un peu plus tôt que prévu. Néanmoins, c’est un jeu solide qui convient à la fois au jeu sur grand écran et à la portabilité du Switch.

Score SwitchArcade: 3.5 / 5

Taimumari: édition complète (14,99 $)

Taimumari: édition complète comprend deux jeux dans un seul paquet. Le premier jeu est le principal, Taimumari. C’est une plate-forme d’action à défilement latéral conçue pour plaire aux amateurs de jeux classiques. La seconde est Légende d’Himariet même s’il s’agit plus d’un mini-jeu que de tout autre objet, c’est plutôt amusant tout seul. C’est fondamentalement un mode de combat direct dans lequel vous combattez jusqu’à perdre. Les commandes et la mécanique de base sont assez différentes entre les deux jeux. Cela semble être une bonne affaire, mais le premier jeu n’est pas vraiment riche en contenu et ce dernier est en réalité une simple retombée.

Dans Taimumari vous devez aborder plusieurs étapes qui aboutissent chacune à une épreuve de force avec un personnage principal. Vous pouvez choisir l’ordre dans lequel vous allez passer les quatre premières étapes, mais il est préférable d’en laisser certaines pour plus tard. Vous commencez avec un ensemble de base de mouvements. Vous pouvez faire un double saut, vous accrocher aux murs, vous précipiter, taper dans les airs, balancer une épée et tirer un coup droit d’énergie magique. Au fur et à mesure de votre progression, vous découvrirez de nouveaux pouvoirs magiques qui se rapportent généralement au chef de l’étape dans laquelle vous les retrouvez. Vous collecterez également de nombreuses étoiles pouvant être échangées dans la ville pivot pour des mises à niveau de divers paramètres. Avec ce système, vous pouvez améliorer votre santé, vos attaques, etc. Vous pouvez également acheter des vies supplémentaires.

Vous aurez besoin de ces vies, car si vous tombez à court d’épreuve pendant une étape, vous aurez le choix d’être renvoyé au début de l’étape ou de la ville pivot. Les scènes sont assez longues et comportent souvent plusieurs défis mortels. S’épuiser à la fin du match ou face au chef de scène peut être extrêmement décourageant. Les patrons ont des motifs assez faciles à repérer, mais rarement simples à esquiver. Les battre est simplement une question d’apprentissage de la façon dont ils bougent et d’obtenir vos licks là où vous le pouvez. Les étapes elles-mêmes sont malheureusement très répandues, avec des pertes d’un coup, sous forme de pointes, de noyaux et de concasseurs. La détection des collisions n’est généralement pas très mauvaise, mais certains de ces dangers peuvent être moins que généreux. Les points de contrôle sont raisonnablement placés tant que votre vie dure.

Bien que Taimumari prétend qu’il remonte aux classiques 8 et 16 bits, ses conceptions de niveaux se sentent beaucoup plus modernes. Vous devrez faire toutes sortes de mouvements difficiles en plein vol avec votre tiret aérien et votre saut au mur, juste pour passer à travers le chemin principal de chaque étape, et rassembler tous les objets de collection est parfois une grande demande. Le personnage principal, Himari, se déplace beaucoup comme Mega Man X ou Zero, mais les obstacles que vous devrez surmonter se sentiront davantage comme s’ils venaient de Super Meat Boy ou Celeste. C’est un match difficile et vous devrez certainement essayer plusieurs fois les étapes pour les éliminer.

Cela dit, les commandes sont bonnes, les modèles de boss sont amusants à comprendre, et les secrets sont agréables à explorer même s’ils ont besoin de beaucoup d’habileté pour les maîtriser par moments. C’est un jeu assez réussi, même si sa courbe de difficulté donne parfois l’impression que vous conduisez à pleine vitesse sur une route pleine de nids-de-poule. C’est un plaisir certain d’être ici si vous n’êtes pas facilement chassé par la frustration. Malheureusement, le jeu se termine après un petit nombre d’étapes, ce qui donne lieu à une brouille relativement brève dans l’ensemble.

En ce qui concerne la Légende d’Himari, cela ressemble beaucoup à un jeu mobile. Votre personnage choisi se trouve au milieu de l’écran. Les ennemis commenceront à se précipiter dans toutes les directions et vous devrez les repousser avec une combinaison de frappes d’épée et d’écrans d’écran. Si vous ne jouez pas en mode ordinateur de poche, un curseur vous permet de vous déplacer et d’utiliser pratiquement tout ce que vous voulez. Les ennemis aéroportés tels que les oiseaux doivent être exploités pour être vaincus, et les objets doivent être exploités pour les récupérer. Quoi qu’il en soit, survivez aussi longtemps que vous le pouvez et vous obtiendrez des étoiles. Utilise ces étoiles pour acheter de nouveaux personnages, les rincer et les répéter. C’est amusant et généralement moins agaçant que le jeu principal, bien que ce ne soit évidemment pas une expérience formidable si vous jouez à quai.

Les deux jeux ont leur lot de problèmes, et même en tant que set, il est difficile de dire si vous obtiendrez ce que vous voulez. Je me suis bien amusé avec les deux matchs, même si le premier était parfois un peu trop frustrant et que le second était assez répétitif. Je m’en voudrais de ne pas souligner que vous pouvez acheter ces deux jeux à un prix beaucoup moins cher sur ordinateur, si c’est une option pour vous. Si vous vous retrouvez en manque de plate-forme sur Switch, vous pouvez certainement faire pire que Taimumari, mais vous pourriez aussi faire beaucoup mieux.

Score SwitchArcade: 3/5

Wordsweeper de POWGI (7,99 $)

Lightwood Games a un créneau qu’ils servent régulièrement et très bien. Wordsweeper par POWGI s’adresse carrément à ce public et j’imagine qu’ils seront très satisfaits de ce qu’il a à offrir. Comme beaucoup d’autres jeux de l’éditeur, c’est un casse-tête logique impliquant des mots. La présentation est spartiate, le nombre de casse-tête est élevé et le niveau de difficulté est suffisamment élevé pour vous tenir occupé. C’est une bonne petite chose de rester sur votre Switch pour les moments où vous ne voulez pas vous impliquer trop dans quelque chose mais que vous devez tuer quelques minutes.

L’idée de base ici est de déformer le concept familier de Dragueur de mines avec un mot puzzle. On vous donne ce qui ressemble à une grille de mots croisés mais avec quelques lettres dans les parties inutilisées du tableau. Ces lettres vous indiquent les choix possibles pour les cellules adjacentes. Vous devez utiliser la déduction logique pour déterminer quelles lettres vont où, en faisant des mots au fur et à mesure. Étant donné que le choix de lettres pour chaque cellule est limité, vous pouvez vous permettre de trébucher sans utiliser les indices dans certains cas. C’est très intéressant au début, mais une fois que vous avez compris la méthode, il devient assez facile de résoudre les énigmes les plus difficiles.

Les 120 énigmes du jeu sont divisées en quatre groupes censés représenter différents niveaux de difficulté. Honnêtement, je n’ai pas remarqué beaucoup de différence quant à leur dureté. Mais bon, 120 énigmes est un assez bon chiffre. Il faut au moins deux minutes à chacune d’elles pour effacer, ce qui vous laisse au moins quatre ou cinq heures de plaisir à deviner. Battre chaque casse-tête vous amène à une blague du chien POWGI, ce qui est une belle récompense si j’en ai jamais vu un. Sinon, c’est aussi simple que ça va dans la présentation. Vous obtenez de la musique simple avec des menus simples, mais je préfère que vous puissiez jouer très rapidement à un jeu dès le démarrage. Dans le jeu, il y a quelques petites touches telles que le grisage des lettres usagées et l’indication d’un conflit de lettres en utilisant une couleur rouge éclatante.

Quoi qu’il en soit, vous savez probablement déjà si ce genre de jeu est votre truc ou pas. La nouveauté de celui-ci m’avait vraiment enthousiasmé dès le début, mais au cours de la lecture de ses énigmes, je les ai trouvés commençaient à se fondre, ne demandant jamais vraiment rien de nouveau de moi. Après cela, le jeu s’est installé dans le même genre de groove que celui de la plupart des titres de Lightwood. Comme une boîte de craquelins, ce ne sera probablement pas le premier choix de qui que ce soit, mais une fois que vous l’avez ouvert et mis le premier craqueur dans la bouche. , vous ne vous arrêterez probablement pas tant que la boîte n’aura pas été mystérieusement vidée.

Score SwitchArcade: 3.5 / 5

Ventes

Oh hé, le Turok les jeux sont en vente. C’est une première. En dehors de cela, nous avons quelques nouvelles versions faisant des réductions de lancement ou de précommande, et quelques-uns des suspects habituels. Eh bien, nous ne pouvons pas avoir cent nouvelles ventes tous les jours, amis. En ce qui concerne la boîte d’envoi, je pense que la plupart d’entre elles seront de retour dans trop longtemps. Vous voudrez peut-être saisir Dragon Ball FighterZ, bien que. Il sera sûrement de nouveau en vente, mais il est difficile de dire si le prix sera aussi bas.

Nouveaux jeux en vente

Turok (14,99 $ de 19,99 $ au 8/16)
Turok 2: Les graines du mal (16,99 $ de 19,99 $ au 8/16)
Tactics V: La brigade d’obsidienne (19,99 $ à partir de 24,99 $ au 8/19)
Sagebrush (4,79 $ de 5,99 $ au 8/26)
Super Ping Pong Trick Shot (2,49 $ de 4,99 $ au 8/27)
Ginger: Au-delà du cristal (7,99 $ de 19,99 $ au 8/19)
Dead Synchronicity: Demain vient aujourd’hui (5,99 $ de 14,99 $ au 8/19)
Bingo (2,49 $ de 4,99 $ au 8/27)
Vendredi 13: Killer Puzzle (9,99 $ à partir de 19,99 $ au 8/14)
Chasseur d’animaux Z (4,99 $ de 9,99 $ au 8/27)
Évolution du tir truc Ping Pong (2,49 $ de 4,99 $ au 8/27)
Pizza Parking (1,49 $ de 5,99 $ au 8/29)
Caterpillar Royale (2,49 $ de 4,99 $ au 8/27)
Ma grande soeur (4,19 $ de 5,99 $ au 8/26)
Donjon sournois (4,79 $ de 7,99 $ au 8/26)
Plantera Deluxe (2,99 $ de 4,99 $ au 8/26)
Squareboy vs Bullies: Arena (2,99 $ de 4,99 $ au 8/26)
36 fragments de minuit (1,79 $ de 2,99 $ au 8/26)

Fin des ventes demain, mardi 13 août

Avenger Bird (1,19 $ de 1,99 $ au 8/13)
Attraper un canard (4,24 $ de 4,99 $ au 8/13)
Cavalier de poulet (1,99 $ de 3,99 $ au 8/13)
Cendrillon – Un conte de fées interactif (4,79 $ de 5,99 $ au 8/13)
Cuire, servir, délicieux! 2 !! (6,49 $ de 12,99 $ au 8/13)
Donjon mort (1,99 $ de 4,99 $ au 8/13)
Dragon Ball FighterZ (17,99 $ à partir de 59,99 $ jusqu’au 8/13)
École de conduite d’origine (11,99 $ de 14,99 $ au 8/13)
Horizon de l’événement (1,79 $ de 5,99 $ au 8/13)
Invention (9,99 $ à partir de 19,99 $ au 8/13)
Garage Mechanic Simulator (5,94 $ de 6,99 $ au 8/13)
Divin corp (3,99 $ de 7,99 $ au 8/13)


Jeu vert: TimeSwapper (0,29 $ de 2,99 $ au 8/13)
Deviner la parole (0,56 $ de 1,89 $ au 8/13)
Hyper Sentinel (0,90 $ de 12,99 $ au 8/13)
Je veux voler (1,25 $ de 2,42 $ jusqu’au 8/13)
Petit shopping (0,44 $ de 1,49 $ au 8/13)
Paper Wars: La chair à canon dévastée (0,99 $ de 9,99 $ au 8/13)
Jeu rouge sans grand nom (0,29 $ de 2,99 $ au 8/13)
Père Noël (0,99 $ de 2,99 $ au 8/13)
Ruban d’espace (0,99 $ de 4,99 $ au 8/13)
Mission mondiale Super Dragon Ball Heroes (35,99 $ de 59,99 $ au 8/13)
Tardif (2,99 $ de 9,99 $ au 8/13)
Contes de théâtre (1,11 $ de 1,49 $ au 8/13)

Cela le fera pour aujourd’hui, amis. Je pense que nous avons fait de notre mieux compte tenu de ce avec quoi nous devions travailler. Heureusement, demain a définitivement de nouvelles versions à regarder, donc même si la nouvelle est un raté, nous ne serons pas laissés totalement les mains vides. Je vous verrai tous alors. Passez une bonne journée et, comme toujours, merci de votre lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *