«Call of Duty: Mobile» bat des records avec 100 millions de téléchargements en première semaine


(Reuters) – La version mobile de la franchise de jeux vidéo "Call of Duty" a enregistré 100 millions de téléchargements la première semaine de son existence, a annoncé mardi le site de l’industrie, Tower Tower, écrasant les débuts de ses précédents succès, notamment "Fortnite" et "BattleUnknown’s Battlegrounds" (PUBG). ).

«Apex Legends» de PUBG, Fortnite et Electronic Arts ont totalisé 26,3 millions, 22,5 millions et 25 millions respectivement lors de la première semaine de leur sortie.

«C’est de loin le plus gros lancement de jeux sur mobile de l’histoire en ce qui concerne la base de joueurs construite la première semaine», a déclaré Randy Nelson, responsable des informations mobiles chez Sensor Tower.

Le 1er octobre, son éditeur Activision Blizzard Inc avait lancé «Call of Duty: Mobile». Selon Sensor Tower, ces chiffres reflétaient des téléchargements uniques dans le monde entier sur l’App Store d’Apple et sur Google Play au cours de cette période.

Le hit est un «jeu de tir à la première personne» qui permet aux joueurs de dépeindre des soldats d’élite en quête de cibles dans différentes régions du monde.

Les éditions basées sur la console du jeu ont attiré une clientèle fidèle, mais la montée fulgurante des jeux en ligne gratuits a obligé les entreprises à s’adapter et à développer leurs jeux pour un écran plus petit.

«Call of Duty» a été développé pour les téléphones mobiles par le géant chinois de l’internet Tencent Holdings Ltd, qui détient également des participations dans Bluehole de PUBG et Epic Games de Fortnite. Il est également reconnu pour avoir popularisé le format battle-royale, où des dizaines de joueurs en ligne s’affrontent à mort. .

Les États-Unis ont été le principal attrait de l’édition mobile, avec 17% des téléchargements au cours de sa semaine de lancement, suivis de l’Inde, où PUBG est bien implanté. Tencent n’a pas encore lancé le jeu en Chine. Activision, qui lancera la prochaine édition console de «Call of Duty» le 25 octobre, a qualifié 2019 d’année «de transition».

La société a annoncé en mai qu’elle supprimerait 800 emplois et investirait lourdement dans le développement de ses franchises de jeux clés «Call of Duty», «Candy Crush», «Overwatch», «Warcraft», «Hearthstone» et «Diablo».

Reportage de Neha Malara à Bengaluru; édité par Patrick Graham et Sriraj Kalluvila

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.