Ashland met fin à la course de Post 87


NATICK – L’impressionnante course d’après-saison de Lowell Post 87 est tombée en panne d’essence, loin de sa destination souhaitée.

Après avoir perdu contre Lowell lors de la finale de la Légion américaine de la Zone 5 l’été dernier, Ashland Post 77 a pris sa revanche sur Post 87.

Ashland a capitalisé sur ses chances de marquer au début des manches en battant Lowell, 6-2, dans le match de championnat des éliminatoires en double élimination de la Zone 5 au Mahan Field de Natick mercredi soir.

Tyler Hoey arpentait l’offensive de Lowell avec deux coups sûrs et deux points produits. Aiden Foyle a également eu deux hits pour Post 87.

"Nous avons fait une bonne course", a déclaré l’entraîneur par intérim de Lowell, Kyle Gath. "C’était un moyen difficile de mettre fin à la situation. Nous leur avons apporté un peu d’aide en défense. C’est difficile de battre une bonne équipe quand on le fait."

"Nous sommes résilients. Lorsque les équipes marquent des buts, nous les récupérons tout de suite. Nous avons toujours de bons matchs. Ces gars-là se battent très fort. Nous nettoyons certaines choses en défense et obtenons des frappes rapides et le résultat peut-être différent."

Lowell (12-7) s’est qualifié pour le jeu-titre hors du support du perdant. Mardi, Post 87 a poursuivi sa saison avec une victoire de 3-2 sur Ashland. Les deux défaites de Lowell en séries éliminatoires sont survenues contre Ashland, qui a remporté quatre des cinq matchs contre Post 87 cette saison.

Ashland (17-3) avance pour le tournoi de la Légion américaine du Massachusetts, qui aura lieu au Fino Field à Milford, à partir de samedi.

"Tous nos matchs (contre Ashland) ont été serrés", a déclaré Gath. "Ils ont juste eu le dessus sur deux d’entre eux. Je pense que c’est une bonne équipe. Nous sommes une bonne équipe. Chaque match aurait pu se passer de l’une ou l’autre manière. Malheureusement, nous nous sommes retrouvés perdants dans quelques d’eux."

Lowell a eu huit mises en échec dans les quatre premières manches, mais n’a pu que pousser deux points sur la plaque.

En deuxième manche, Post 87 a réussi trois coups sûrs mais n’a pas réussi à marquer. Le poste 87 s’est déroulé sans succès au cours des trois dernières manches.

"Nous avons eu quelques chances", a déclaré Gath. "Nous avons laissé beaucoup de gars sur la base. Quelques frappes importantes avec deux outs et le match est différent."

Le lanceur partant d’Ashland, Lucas Gustavson, qui a joué à l’Université Tufts, a fait huit succès en 6.1 manches et a abandonné les deux points du match 87, tout en remportant la victoire sur le tertre.

Ashland a brisé l’égalité 2-2 en marquant quatre points dans le bas de la troisième. Sean Jewitt a conduit dans une course avec un succès de base, et Drew Rancatore est sorti avec un simple de deux courses. Nick Calabrese a frappé à la quatrième manche du tableau d’Ashland lorsqu’il a atteint le choix du joueur défensif.

Après s’être incliné 2-0, Lowell a marqué deux points en haut du troisième pour égaliser le score. À deux reprises, Zach Gitschier a porté le ballon sur un simple intérieur et Kyle DeRoma a suivi avec un coup de base au centre. Le joueur de centre d’Ashland n’a pas aligné le single de DeRoma proprement et Gitschier et DeRoma ont progressé d’un but sur le jeu pour se qualifier.

Hoey a ensuite frappé le ballon au troisième but d’Ashland pour un simple qui a ricoché dans le champ extérieur, permettant à Gitschier et DeRoma de marquer.

Dom Cavanaugh a donné à Ashland une avance rapide avec un simple de deux points à la première manche.

Ray Velazquez et Luke Silva ont frappé chacun pour Lowell.

Brock Paré a lancé trois manches sans un soulagement, ne permettant qu’un seul coup sur deux.

Pat Crowley, qui a extrêmement bien joué dans les séries et les séries éliminatoires de Post 87, a débuté sur le monticule pour Lowell. Crowley a lancé 1.1 passes décisives lors de la victoire 3-2 de Lowell sur Ashland mardi.

"Aucun de ces gars-là n’a cessé de fumer", a déclaré Gath. "Ils sont très passionnés. Ils jouent fort. Je n’aurais pas pu leur demander plus."

Suivez Carmine Frongillo sur Twitter @cwfrongi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *